CONSEILS

HHC, tout savoir : effets, fabrication, légalité, avis…

D’où vient le HHC ? Quels sont ses effets ? Est-ce légal ? On a rassemblé un maximum d’informations pour les partager avec vous.

Auteur de l'article
Publié le
08/01/2023
Par
Sandrine - Rédactrice
HHC

On entend de plus en plus parler du HHC, ce cannabinoïde issu de la plante de chanvre, tout comme le CBD et le THC. Pourtant, il intrigue parce qu’on ne sait pas grand-chose de lui et ce mystère crée un réel engouement. Vendu sur internet malgré un flou juridique, on en sait encore peu sur ses effets, et même sur sa légalité. 

De notre côté, on reçoit de nombreux messages à ce sujet, les questions se multiplient : qu’est-ce que le HHC ? quels sont ses effets ? est-ce un psychotrope ? sa consommation est-elle légale ? On a donc cherché à en savoir plus et on vous dresse son « portrait » le plus complet possible !

Le HHC : quésako ?

Le HHC, de son vrai nom hexahydrocannabinol (eh oui, c’est légèrement plus compliqué 😲) est issu du THC, la molécule psychotrope provenant de la plante de cannabis. Il s’y trouve notamment dans les graines et le pollen, en de minuscules proportions, tellement faibles qu’il est bien moins cher de le reproduire de manière synthétique que de l’extraire.

Le procédé alors utilisé s’appelle l’hydrogénation et il est réalisé dans des laboratoires, car le processus est bien trop complexe et trop dangereux pour être effectué chez soi.

Comment est réalisé, ou plutôt fabriqué, le HHC ?

 👉 Pour vous l’expliquer le plus simplement possible, des atomes d’hydrogène sont ajoutés au THC pour créer le HHC, son dérivé synthétique. Les deux ont la même base, c’est donc en ajoutant ces 2 molécules complètement différentes que l’on crée le HHC synthétique.Il semblerait que le HHC soit parfois fabriqué à partir d’un isolat de CBD, grâce à ce même processus d’hydrogénisation qui convertit le CBD en HHC. C’est un processus d’ailleurs déjà utilisé dans le domaine de l’agroalimentaire.

⚗️ Le HHC est donc finalement une molécule de synthèse, réalisée à partir d’un cannabinoïde naturel de la plante de chanvre. C’est dans les années 1940 que le chimiste américain, Roger Adams, l’a conçu, soit 20 ans avant que Raphaël Mechoulam, illustre chercheur israélien qui aurait mis à jour le THC et le CBD, et pionnier en matière d’utilisation médicale du cannabis, ne publie ses propres travaux.

Pourtant, depuis toutes ces années, le HHC n’a pas fait l’objet de nombreuses études, bien au contraire. 🤔 C’est pour cela qu’il reste entouré d’un flou certain et de beaucoup de mystère, de quoi entretenir toutes les incertitudes. Et dans la mesure où il provient du THC, on a d’ailleurs tendance à assimiler leurs effets.

🔎 Il reste encore beaucoup de points à éclaircir pour en savoir davantage sur ce cannabinoïde présent dans le chanvre et pourtant vendu sous une forme entièrement synthétique.

Comment consommer le HHC ?

👉 Même sa consommation reste floue, on manque d’études à ce niveau-là également. Il semble que le HHC se consomme majoritairement en vapotage et se présente sous la forme de e-liquides. Pourtant, certains sites internet proposent également :

  • des fleurs 🌺 créées à partir de CBD et de HHC, censées cumuler les propriétés des deux molécules ; certaines sont imprégnées d’huile de cannabis hydrogénée, c’est-à-dire enrichies en HHC : le goût de la fleur reste le même, mais ses effets sont multipliés (un plaisir euphorique, un relâchement des muscles qui incite au repos, un sommeil réparateur) ; 
  • des résines molles et solides, au goût authentique de cannabis auxquelles est généralement ajouté du distillat de HHC : sa consistance est plus grasse qu’une résine de CBD et elle se consomme de la même façon : effritée pour être vapotée, ajoutée dans un plat (comme des épices) ou dans une infusion ☕ ;
  •  des sirops proposés pour une immense relaxation 😌 ;
  • des huiles qui se présentent, comme celles au CBD, à différentes concentrations en HHC et se consomment de la même façon : il suffit de placer quelques gouttes sous la langue, dans une infusion ☕ ou dans un bon petit plat 🥗. 

🤔 Toutefois, on n’a pas le recul nécessaire sur les effets et les conséquences de ces produits au HHC sur notre organisme, quel que soit le moyen de consommation. 

Quels sont les effets du HHC ? Existe-t-il des effets secondaires ?

🔎 Les études sur le HHC sont encore peu nombreuses pour avoir des certitudes sur ses effets. Mais dans la mesure où il provient du THC, même de façon synthétique, on a tendance à déduire que ses effets sur l’organisme sont identiques.

Leur structure moléculaire est d’ailleurs plutôt similaire ; le HHC agirait sur les mêmes récepteurs endocannabinoïdes de notre organisme, avec des effets high typiques du THC ⚡, mais de façon un peu plus modérée.

Les effets du HHC

👉 Certaines études auraient montré une similitude avec les effets de la morphine, d’autres parlent d’effets bien plus puissants que le THC (jusqu’à 1 000 fois plus 🤪 !)…. Comme vous le voyez, il règne un très grand flou et tout est bien évidemment à prendre au conditionnel. Vous pouvez malgré tout avoir une idée de la puissance du HHC ⚡.

Le HHC agirait sur les récepteurs localisés au niveau du cerveau, ceux-là même qui jouent un rôle sur l’hormone du bonheur plus connue sous le nom de dopamine. De ce fait, il entraînerait un sentiment de bien-être et de calme 😊, provoquerait une grande détente musculaire, apaiserait des douleurs et boosterait même la créativité chez certains.

👀 Pour simplifier, les effets du HHC se situent entre ceux du CBD et du THC : on se sent  un peu plus posé qu’avec le CBD, sans l’effet planant psychotrope du THC.

Les effets secondaires du HHC

👉 Si l’on se réfère à des retours d’expériences de consommateurs de produits au HHC, on pourrait citer les effets secondaires suivants :

  • les yeux rouges 👀 ;
  • une sensation de bouche sèche ;
  • parfois des vertiges ;
  • des changements d’humeur 😲, et même un léger sentiment d’angoisse et de paranoïa sans aucune raison ;
  • une forte stimulation de l’appétit 🍽️ ;
  • une grande somnolence 😴 ;
  • certains parlent aussi d’une altération de la perception du temps.

Rappel sur le CBD et le THC

Faisons d’ailleurs un rappel sur les effets du CBD et ceux du THC. Les deux sont des molécules issues de la plante de chanvre, mais qui agissent différemment sur notre organisme.

🌿 Le CBD est principalement connu pour ses vertus relaxantes, anti-inflammatoires et antalgiques et, surtout, il n’a aucun effet psychotrope. Même si ses bienfaits sont de plus en plus reconnus, il ne faut pas le considérer comme un traitement, il agit davantage comme un complément.

  • il permet de lutter contre l’angoisse et d’évacuer le stress 😌 ;
  • il apaise certaines douleurs chroniques, comme les migraines, l’arthrite… 🙏 ; 
  • il détend les muscles et calme les crampes, ce qui est très apprécié des sportifs 🚴 ;
  • il soulage les troubles intestinaux ;
  • il permet de lutter contre les irritations de la peau, grâce à ses propriétés hydratantes ;
  • il permettrait même d’agir sur des maladies neurologiques ou des cancers, en complément de traitement lourds ou pour en apaiser les effets ;
  • ses vertus apaisantes aident à lutter contre les addictions, à arrêter de fumer ou même arrêter la consommation de cannabis.

🌿 Le THC est complètement différent du CBD. Comme on l’a vu précédemment, c’est celui qui se rapproche du HHC, considéré comme un produit stupéfiant et qui a des effets psychotropes. Malgré tout, il peut avoir des propriétés médicales mais, dans ce cas, sa consommation doit être spécifiquement encadrée par un médecin.

  • il apaise certaines douleurs chroniques : arthrose, maux de tête… 🙏;
  • il soulage des inflammations ;
  • il pourrait même être consommé en accompagnement de traitements lourds, sous surveillance et suivi médical bien évidemment.

La consommation de THC peut malgré tout provoquer des effets secondaires importants, comme la panique, la paranoïa, des pertes de mémoire, des difficultés à se concentrer…

Quels sont les bienfaits du HHC ? Est-ce dangereux ?

Rappelons que le HHC n’est pas naturel, mais qu’il s’agit au contraire d’une substance synthétique entièrement fabriquée. Son processus de fabrication implique l’utilisation de produits chimiques avec des effets négatifs probables sur notre organisme et notre santé. Il semble que les risques soient liés à l’utilisation de catalyseurs en nickel durant le processus. Ce sont ces substances qui sont dangereuses pour l’organisme, et non le procédé d’hydrogénation en lui-même. L’hydrogène n’est dangereux que s’il est inhalé.

Pour ces raisons, il est fortement recommandé de demander les certificats d’analyse établis par les laboratoires avant d’acheter un produit contenant du HHC.

👉 Malgré tout, certains consommateurs auraient eu des expériences plutôt positives et parleraient même de bienfaits sur leur organisme (dont certains sont également propres au CBD et au THC, mais dans des proportions différentes) :

  • baisse du stress et de l’anxiété 🙏;
  • stimulation de l’appétit ;
  • effet boostant, limite euphorique, sur le corps et l’esprit 😊; 
  • sensation de bien-être ;
  • plus de sociabilité ;
  • augmentation de la créativité ;
  • aide à lutter contre les insomnies 🥱.
Il semblerait toutefois que le HHC ne soit pas un produit destiné au bien-être.

C’est même l’inverse de ce que recherchent les consommateurs de CBD qui veulent profiter de ses nombreuses vertus relaxantes 🌿.

Dangereux ou pas reste néanmoins une question à laquelle nous n’avons pas beaucoup de réponses, et encore moins de certitudes, dans la mesure où les recherches et les études sont trop peu nombreuses.

👉 Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’être prudents quant à sa consommation. Si vous recherchez un moyen d’arrêter votre usage de cannabis par exemple, le CBD reste une alternative efficace qui ne présente aucun danger.

Le HHC est-il légal ou illégal ? 

✏️ Au moment où nous écrivons ces lignes, le HHC est entouré d’un grand flou juridique et nous parlerons donc au conditionnel sur ce point-là aussi. Il semblerait toutefois qu’il ne soit pas sur la liste des substances jugées illicites et assimilées à des produits stupéfiants. Selon l’article R5132-86 du Code de la santé publique, la consommation de “tétrahydrocannabinols, naturels ou synthétiques, leurs esters, éthers, sels ainsi que les sels des dérivés” est interdite. Le THC en fait bien partie, au contraire du HHC qui n’entre pas dans le cadre de l’interdiction de la réglementation française.

Si son achat semble donc légal, on préfère dire que, pour l’instant, il n’est pas illégal 😉. Il reste encore peu répandu puisqu’il arrive doucement sur le marché français, le plus souvent sous la forme de e-liquides.

Il est toutefois conseillé de rester très prudents, notamment au vu de ses effets qui peuvent s’avérer très puissants.

Il faut également rester prudents quant à l’origine des produits. Son encadrement étant encore flou, certains vendeurs pourraient ne pas respecter toutes les normes. 

🧐 Le HHC n’est donc pas considéré comme une drogue, mais on a bien envie de préciser « pas encore ». La prudence est donc de mise, tant que ce flou juridique persistera et que sa commercialisation ne sera pas davantage encadrée. Et on ne parle pas seulement de légalité, mais aussi de risque pour vous-même. Si vous voulez absolument tenter l’expérience, il est impératif de bien choisir votre produit, notamment en demandant les certificats d’analyses des laboratoires et de vous assurer ainsi qu’il n’y a aucune substance nocive.

Commencez également avec de petites doses pour vous rendre compte de la façon dont votre organisme réagit, qui est propre à chacun, même si vous êtes habitué à consommer du THC.

Le HHC : trop de doutes et trop de risques

🤔 Trop de doutes subsistent sur les effets du HHC, car il n’y a pas eu assez d’études et de recherches. Rien n’est vraiment clair, si ce n’est que le HHC est une molécule qui n’est absolument pas naturelle, mais bien fabriquée à l’aide de substances pouvant être nocives, afin de créer un produit entièrement synthétique. Ses effets psychotropes sont apparemment bien réels et on n’a en revanche aucune certitude sur ses bienfaits présumés.

🌿 Chez Planposey, on cultive le bien-être, or ce genre de produit ne va pour le moment pas dans ce sens. On ne peut donc que vous conseiller de passer votre chemin, non seulement pour votre santé, mais aussi parce que le HHC est « border » d’un point de vue légal. C’est aussi pour cette raison qu’il ne fait pas l’unanimité chez les vendeurs. À ce jour, très peu de boutiques spécialisées dans le bien-être et les produits au CBD en proposent.

On vous déconseille donc la consommation du HHC : trop de flou, trop de risques, trop d’incertitudes… 

👍 En revanche, celle du CBD est largement permise… et même recommandée !

Profil de l'auteur de l'article
Sandrine - Rédactrice

Sandrine est rédactrice pour le média Planposey et a toujours été convaincue que le CBD a de nombreuses vertus et utilisations. Aujourd'hui, c'est l'ensemble de la plante qu'elle a envie de vous faire découvrir à travers ses articles.

LES PLUS CONSULTés